Les personnes les plus vulnérables doivent être mieux protégées !

de: Commission fédérative Migration

La Commission fédérative de la migration soutient la manifestation du 18 septembre contre AVS 21 et l’appel pour offrir un refuge à celles et ceux qui fuient l’Afghanistan.

Lors de sa réunion du 28 août, la commission fédérative de la migration a discuté de la réforme des retraites, ainsi que de l’initiative des Jeunes libéraux pour augmenter l’âge de la retraite de toutes et tous à 66 ans. La commission invite tout le monde à participer à la manifestation nationale organisées par l’USS. Elle rappelle que les travailleurs et les travailleuses migrant-e-s qui n’ont pas effectué toute leur vie active en Suisse, ont des lacunes de cotisation dans l’AVS et dès lors des rentes plus basses. Aussi, ils et elles sont davantage touché-e-s par la précarité, les bas salaires et le chômage, ce qui a des conséquences sur leur rentes. La péjoration du système de retraites, en particulier l’augmentation de l’âge de la retraite des femmes, touche particulièrement les travailleuses immigrées : nous irons à Berne pour nous opposer à une réforme qui se fait au détriment des personnes les plus vulnérables.

→ Pour en savoir plus: www.ssp-vpod.ch/nonavs21

La Commission fédérative de la Migration a décidé à l’unanimité de soutenir les appels en faveur de l’accueil des réfugié-e-s afghan-e-s, en particulier l’appel lancé par le PS au Conseil fédéral et qui a déjà récolté plus de 46'000 signatures en quelques jours. Il demande d’octroyer un statut de protection à tou-te-s les Afghan-ne-s en Suisse, de sauver leurs familles de la zone de conflit, d’accueillir 10 000 personnes vulnérables supplémentaires – en particulier des femmes – et d’augmenter l’aide humanitaire dans les pays voisins !

https://appel-pour-afghanistan.ch/
Lettre ouverte sur la situation en Afghanistan, Coalition des juristes indépendant-es pour le droit d’asile

Les autres thèmes abordés lors de la réunion ont été : l’impact de la pandémie et de la détérioration de la loi fédérale sur les étrangers et l’intégration ; la formation continue « Inégalités sociales et migrations » prévue le 16 octobre à Zurich et la conférence fédérative de la migration en janvier 2022.