Nouvelle CCT à l’Orif

de: SSP et AvenirSocial Vaud

Le Syndicat suisse des services publics (SSP) et AvenirSocial Vaud se réjouissent de la signature d’une Convention collective de travail (CCT) couvrant tout le personnel de l’Orif.

L’Orif (Organisation romande d’intégration et de formation professionnelle) possède des sites dans tous les cantons romands. Jusqu’à présent, les maître-sse-s socioprofessionnel-le-s sont soumis-es à une CCT signée par AvenirSocial et le SSP, et les éducateurs et éducatrices travaillant en Valais sont soumis-es à la CCT de l’éducation sociale propre à ce canton. Les autres employé-e-s ne bénéficient pas d’une convention. Dès 2020, la nouvelle CCT s’appliquera à toutes les catégories de personnel, à savoir à un peu plus de 450 salarié-e-s.

Treize séances de négociations ont permis d’aboutir à un accord que nous considérons globalement comme une avancée. Notre objectif a été de défendre les intérêts de l’ensemble des catégories de personnel, tout en garantissant les spécificités des professions du domaine social.

La nouvelle CCT – dont le texte sera disponible sur nos sites après la pause estivale – est indéniablement une bonne convention, en comparaison des autres CCT existantes. De plus, elle représente globalement une amélioration des conditions de travail à l’Orif, ce qui ne peut qu’avoir des effets positifs sur la qualité des prestations aux bénéficiaires. Ainsi, les membres de nos deux organisations présent-e-s lors de l’assemblée romande du 17 juin dernier se sont prononcé-e-s à une très forte majorité en faveur de ce nouveau texte.

La conclusion d’une nouvelle CCT ne signifie pas que tout est réglé. Il va s’agir pour nous de veiller à ce qu’elle soit correctement appliquée et de continuer à faire valoir les intérêts des employé-e-s, en collaboration avec la Commission du personnel.

Cette News au format PDF