Dans tout le pays, des actions pour appeler à la grève féministe et des femmes* le 14 juin

photo Valdemar Verissimo

de: Coordination nationale des Collectifs pour la grève féministe et des femmes*

La Coordination nationale des collectifs pour la grève féministe et des femmes* lance le compte à rebours, 31 jours avant le 14 juin. De façon autonome, des actions décentralisées et très diverses ont été organisées par les Collectifs locaux partout en Suisse afin d’appeler toutes les femmes à se mobiliser pour l’égalité et contre les discriminations et les violences sexistes et homophobes.

Communiqué de presse du 14.05.2019

Un mois avant la journée de la grève féministe et des femmes*, la mobilisation prend de l’ampleur et nous sommes de plus en plus nombreuses à préparer la grève du 14 juin. Les collectifs locaux ont rivalisés de créativité pour marquer le compte à rebours vers le 14 juin. Des banderoles, des affiches et des drapeaux sont venues habiller les quatre coins du pays : de Lausanne à Olten en passant par le barrage des Toules dans le Valais ou encore au Tessin.

Les programmes locaux déjà finalisés sont disponibles sur www.grevefeministe2019.ch. Nous organisons deux moments unitaires à 11h et à 15h24, heure à laquelle les femmes* ne sont plus payées. Ensuite, elles rejoindront les manifestations prévues un peu partout dans le pays.

Notre grève sera multiforme et globale : nous ferons grève sur nos lieux de travail, sur nos lieux de vie, sur nos lieux de formation, sur nos lieux de consommation : partout ! Le 14 juin, nous ne prendrons aucun rendez-vous, car nous sommes solidaires de celles qui ne peuvent pas faire grève.

Toutes les femmes* peuvent participer à cette grève qui ne sera pas une journée comme les autres : arrêter le travail, prolonger sa pause, porter le badge, s’habiller en violet, venir à la manifestation, autant de manières de prendre part au 14 juin.

Notre mouvement puise sa force dans le respect de l’engagement de chacune : nos actions, petites ou grandes vont former un tout : une grande mobilisation pour revendiquer le droit de vivre libres dans une société qui garantit des droits égaux pour toutes, une société solidaire, égalitaire et libre de toute forme de violence faite aux femmes*. Vous trouvez nos revendications dans l’Appel de Bienne et le Manifeste.


*toute personne qui n’est pas un homme cisgenre (soit un homme qui se reconnaît dans le genre qui lui a été assigné à la naissance)

Cette News au format PDF