Révision des prestations complémentaires – Contre les économies sur le dos des plus pauvres

de: Résolution de la Conférence fédérative des retraité-e-s SSP du 22 mars 2018

Les retraitées et retraités du Syndicat suisse des services publics SSP sont consternés par les décisions du Conseil national en matière de révision des prestations complémentaires.

Déjà avant les délibérations au sein de la Chambre basse, le projet de révision n’était pas réjouissant pour les bénéficiaires de ces prestations. Or, selon la volonté de l’UDC et du PLR, la révision doit devenir un «exercice d’épargne» brutal sur le dos des plus démuni-e-s. Une chose absolument inacceptable – en plus de nombreuses autres mesures d’austérité – est le fait que le loyer maximal pour le calcul des prestations complémentaires doit pratiquement rester au niveau de 2001. En regard des frais de loyer réels en Suisse, cela fait preuve d’un mépris flagrant.

Les retraitées et retraités du SSP demandent au Conseil des Etats de corriger cette politique cynique du Conseil national. Ils/elles en appellent aux organes du SSP pour qu’ils observent en détail la procédure ultérieure de cette révision et que, conjointement avec l’USS et les diverses organisations de retraité-e-s et de personnes handicapées, ils envisagent la possibilité de lancer un référendum.

Cette News au format PDF