Le SSP et AvenirSocial se mobilisent contre la surveillance arbitraire des assuré·e·s

Non à l'espionnage des assurés. La protection de la sphère privée ne vaut pas que pour les riches!. (Photo: D-Keine/iStock)

de: SSP et AvenirSocial

AvenirSocial et le SSP représentent les intérêts des travailleurs sociaux et travailleuses sociales. Nous nous engageons conjointement et avec force en faveur d’un NON à la loi permettant la surveillance des assuré·e·s.

L’idée principale de la base légale élaborée par le Parlement est claire : toute personne revendiquant son droit aux prestations sociales est potentiellement soupçonnée de les recevoir de manière injustifiée. Avec le développement de cette loi, tout le monde est placé sous la suspicion générale.
«En tant qu’association professionnelle du travail social, nous nous opposons à ce préjugé à l’égard des bénéficiaires des assurances sociales!», déclare Simone Gremminger, présidente d’AvenirSocial.

À l’avenir, les personnes pourront être surveillées depuis des lieux librement visibles au public. Ceci porte atteinte au droit à la sphère privée garanti par l’article 13 de la Constitution fédérale. «Il s’agit ici des droits fondamentaux! Le respect à la vie privée ne doit pas exister seulement pour les riches !», ajoute Katharina Prelicz-Huber, présidente du SSP. Avec la base légale, le pouvoir des assurances est rendu plus important que celui de la police. En effet, les directions des compagnies d’assurance peuvent lancer une surveillance par des détectives privés et cela sans aucun mandat judiciaire. De plus, il est inacceptable que le Parlement surveille des personnes en situation de précarité sociale mais ne fasse rien contre l’évasion fiscale : ici, ce ne sont pas des millions qui sont en jeu, mais des milliards.

C’est pour ces raisons qu’AvenirSocial et le SSP ont lancé aujourd’hui, dans une perspective de travail social, une campagne pour un NON à l’instauration de la base légale. AvenirSocial et le SSP fournissent, par exemple, une fiche d’information avec les arguments les plus importants et publieront en ligne les déclarations des experts en travail social et d’autres éléments de campagne jusqu’à la votation.

Lien vers notre vidéo

L'essentiel en bref (Fact-Sheet)

Cette News au format PDF