Excédent comptable record à la Confédération

de: CNPC - Communauté de négociation du personnel de la Confédération (APC, garaNto, SSP et APfedpol)

Les associations du personnel demandent une hausse salariale d’au moins 1,5 % pour le personnel de la Confédération.

Vous en prendrez bien encore un peu ! Désormais, les paris vont bon train quant à savoir si cette année encore, le résultat de la Confédération dépassera le milliard. Pari gagné, sauf que l’excédent comptable avoisine les cinq milliards de francs…

La Communauté de négociation CNPC, qui regroupe les associations du personnel APC, garaNto, SSP et APfedpol, demande à ce que le personnel fédéral bénéficie enfin d’une bouffée d’oxygène et jouisse, lui aussi, du fabuleux résultat comptable enregistré. Lundi, lors des négociations salariales et conjointement avec toutes les autres associations du personnel, la CNPC a demandé à Monsieur le Conseiller fédéral Ueli Maurer d’inscrire au budget de 2019 une augmentation générale des salaires d’au moins 1,5 %. Une revendication pour le moins modeste au vu de l’excellente santé financière affichée. D’autant plus que la dernière hausse du salaire réel octroyée au personnel fédéral remonte à 2014 et qu’elle atteignait 0,7 %. La réponse attendue du Conseil fédéral est évidemment positive. Dans le cas contraire, il serait bien en peine de fournir une explication crédible au vu du résultat comptable de la Confédération.

La Communauté de négociation du personnel de la Confédération condamne sévèrement la persistance du Conseil fédéral et du Parlement à mener une politique d’austérité lorsqu’il s’agit du personnel. Les propos tenus à l’heure actuelle portent à croire que l’excédent record est destiné en priorité à alléger les impôts, et non à permettre de relâcher la pression exercée sur le personnel.

Cette News au format PDF