Des milliers de femmes dans la rue

photo Valdemar Verissimo

de: Michela Bovolenta

Plusieurs marches nocturnes ont réuni des milliers de femmes samedi 24 novembre, à l'appel des Collectifs pour la grève féministe et des femmes. 2000 femmes ont défilé à Lausanne; elles étaient 1000 à Genève, 500 à Zurich, 300 à Fribourg et 250 à Neuchâtel.

Ces manifestations ont été organisées à l'occasion de la Journée internationale contre la violence faite aux femmes. Elles ont exigé une meilleure protection contre la violence domestique, le harcèlement sur le lieu de travail ou dans la rue et une meilleure formation de la chaîne pénale et de l’administration sur les violences sexistes. Les manifestantes ont aussi exigé la protection des migrantes requérantes d’asiles, victimes de violences et renvoyées sans ménagement au nom des accords de Dublin.

Dans le monde, des millions de femmes sont victimes de violences sexistes et sexuelles. Selon un rapport du Conseil de l’Europe, la violence dans le cadre conjugal est la première cause de d’invalidité et de décès des femmes âgées entre 16 et 44 ans.

En Suisse, les chiffres sont aussi effrayants. Une femme meurt toutes les deux semaines sous les coups de son (ex)partenaire. Chaque semaine, une femme subit une tentative de meurtre dans le cadre de la violence domestique. Au cours de leur vie, 20% des femmes sont victimes de violence physique ou sexuelle dans le cadre conjugal 22% des filles âgées de 15 à 18 ans ont subi une violence sexuelle avec contact physique. C'est assez !

Les collectifs exigent une société sans injures, sans menaces, sans attouchements, sans agressions, sans viols et sans meurtres.

Les femmes exigent le respect, que ce soit dans l’espace public, au travail, dans les lieux de formation ou à la maison, de même que la reconnaissance des violences sexistes comme des motifs d’asile et la fin des politiques répressives en matière de migration.

Le 24 novembre a constitué une nouvelle étape de la mobilisation vers la grève féministe du 14 juin 2019.

Cette News au format PDF