Du temps pour une véritable consultation

Pour le SSP, il est essentiel que les enseignant·e·s concerné·e·s puissent faire entendre leur voix concernant la révision de la maturité fédérale. Cela implique: suffisamment de temps pour consulter les documents, la possibilité d’en discuter entre collègues et d’échanger des points de vue, de prendre connaissance des informations venant des syndicats, etc.

Cette révision est aussi l’occasion de discuter et réfléchir à la formation dans les écoles de maturité, en levant un peu la tête du guidon.

La période de fin d’année scolaire, toujours particulièrement dense, n’est pas favorable à un large processus démocratique, d’autant plus dans une période de restrictions sanitaires. C’est pourquoi le SSP a demandé aux instances en charge du projet que le délai de réponse s’agissant du volet RRM/ORM soit reporté après l’été (au lieu de 15 juillet). Un délai pour les deux volets au 15 octobre (au lieu du 30 septembre prévu actuellement pour le PEC) permettrait à la consultation de se dérouler dans de meilleures conditions.

Vous trouvrez ci-dessous la lettre que nous avons adressée aux autorités qui pilotent ce projet, ainsi que la réponse reçue. Nous ne sommes pas surpris-es que notre demande soit refusée mais nous le regrettons vivement.

Lettre du SSP à la CDIP et au SEFRI (version française à la fin de la lettre)

Downloads
29.04.2021 Révision maturité - Délais (Version en allemand suivie de la version en français) PDF (156 kB)