Manifestation nationale du 22 septembre 2018

(photo Eric Roset)

Pour l'égalité et contre les discriminations!

Malgré la Constitution et la Loi sur l’égalité, les femmes gagnent en moyenne près de 20% de moins que les hommes pour un plein temps. A la retraite, elles touchent des rentes inférieures de 37%. La discrimination salariale, c’est un vol de 7,7 milliards de francs par année! Et pourtant la majorité du Conseil des Etats a refusé un projet minimaliste de contrôle des salaires. C’en est trop! L’égalité salariale n’est pas un cadeau fait aux femmes, mais un mandat constitutionnel.

Il faut des contrôles systématiques et efficaces des salaires, des corrections obligatoires en cas de discrimination et des sanctions en cas d’infraction.

Valoriser le travail des femmes

L’inégalité salariale, c’est aussi une moindre valorisation des métiers féminins dans les soins, l’éducation, le social... Il faut casser les préjugés car ces métiers n’ont pas moins de valeur que les métiers techniques ou de la finance.

Renforcer les services publics

Les collectivités publiques ont réduit leurs budgets et leurs prestations. Mais les besoins des êtres humains restent. Ce que l’Etat ne fait plus est assumé par les familles et les proches aidant·e·s, dont deux tiers sont des femmes. Il faut reconnaître ce travail et le partager. Mais surtout, il faut renforcer les services publics.

Lutter contre les discriminations et le sexisme

Les mobilisations féministes se multiplient partout dans le monde: les femmes ont manifesté en Pologne, en Argentine, aux Etats-Unis et même en Islande. Les Espagnoles ont fait une grève contre le sexisme, les discriminations et la violence. Car l’égalité n’est pas seulement un salaire égal pour un travail de valeur égale.

L’égalité c’est aussi vivre sans la peur d’être agressée, travailler sans la crainte d’être harcelée, revenir de congé maternité sans l’inquiétude d’être licenciée, avoir le temps de s’occuper de ses proches sans renoncer à sa vie professionnelle.

Nos mères et grands-mères ont lutté pour le droit de vote, le congé maternité, le libre choix. Ces luttes ont payé. Continuons ce combat!

#ENOUGH18

Femmes à l'offensive

(photo Eric Roset)

Devant les tribunaux, les plaintes pour inégalité de salaire sont rejetées à 76%, celles pour harcèlement sexuel à 83%. Face à ce constat, nous ne pouvons rester les bras croisés. Il faut nous mobiliser toutes ensemble avec les hommes solidaires.

C’est pourquoi nous vous invitons toutes et tous à participer à la manifestation nationale du 22 septembre à Berne pour en faire un grand succès !

Dépliant du SSP à télécharger

Toutes et tous à Berne le samedi 22 septembre!

Downloads
01.06.2018 Manifestation nationale 22 septembre 2018 - Pour l'égalité, contre les discriminations! PDF (269 kB)

Horaires des transports en communs

Des transports en commun sont organisés pour vous amener gratuitement jusqu’à Berne.

Un train spécial partira de Genève à 11h02 et s’arrêtera à Nyon, Morges, Lausanne et Fribourg.

Genève 11:02
Nyon 11:19
Morges 11:39
Lausanne 11:59
Fribourg 13:01
Arrivée Berne : 13:34

Retour

Départ Berne 17:14
Arrivée Fribourg 17:38
Lausanne 18:28
Morges 18:46
Nyon 19:02
Genève 19:24

Pour les autres régions, des bus seront organisés en commun avec les autres syndicats. Des informations plus précises seront publiées prochainement.

Un train spécial gratuit permettra de se rendre à la manifestation et d'en revenir.


Événements sur ce thème

Manifestation nationale - Pour l'égalité et contre les discriminations!

Toutes et tous à la manifestation du samedi 22 septembre à Berne!

Adresse: Schützenmatte, Berne