Campagne mondiale en faveur du personnel des villes et communes

de: Internationale des services publics (ISP)

L'Internationale des services publics a choisi le 31 octobre (date de la Journée internationale des villes) pour lancer une campagne mondiale visant à montrer l'importance du travail des professionnels des villes et communes.

Imaginez-vous une ville sans accès à l’eau potable, où les poubelles débordent et les déchets s’amoncellent. Une ville où vous ne trouvez aucun centre de soins de proximité quand vous êtes malade, où les chaussées sont fissurées et pleines de nids-de-poule, où la circulation est un cauchemar et aucune déviation n’est mise en place en cas d’accident. Imaginez une ville dépourvue de crèches ou de garderies, où les enfants ne peuvent jouer dans des espaces publics sûrs ou dans des espaces verts. Une ville où aucun service d’urgence local ne décroche quand votre vie est en danger. Une ville qui se développe de façon désorganisée, sans protéger et mettre en valeur le patrimoine urbain, qui encourage la ségrégation urbaine et l’embourgeoisement des villes, et où personne n’est à même d’élaborer un plan urbain qui réponde aux besoins de tous. Est-ce que vous vivriez dans un tel endroit, si vous aviez le choix ? Nous serions prêts à parier que non: ce que nous venons de décrire, c’est ce à quoi ressemblerait une ville sans travailleurs et travailleuses municipaux.

Bien souvent, les travailleurs et travailleuses municipaux passent inaperçus et sont sous-estimés. Pourtant, leur travail joue un rôle prépondérant qui détermine largement si les villes deviennent des pôles d’opportunités pour une vie meilleure ou, au contraire, des zones socialement explosives dans lesquelles se concentrent les inégalités, la pauvreté et la violence. L’ISP a choisi le 31 octobre (date de la «Journée mondiale des villes» de l’ONU) pour lancer une campagne mondiale visant à sensibiliser les habitants des villes à l’importance du travail des professionnels des services publics municipaux dans le but d’accroître leur visibilité et d’encourager une perception positive des nombreux services essentiels qu’ils fournissent chaque jour dans les villes et les zones métropolitaines.

Comme l’a déclaré Rosa Pavanelli, la Secrétaire générale de l’ISP : « Les travailleuses et travailleurs des municipalités font tourner et vivre les villes au quotidien, en fournissant les services publics essentiels dont nous tous avons en permanence besoin et en servant sans relâche les communautés urbaines et locales. Ces travailleuses et travailleurs doivent pouvoir s’appuyer sur des ressources adéquates, avoir des niveaux de dotation en personnel et des équipements adaptés afin de garantir la qualité des services et d’effectuer leurs tâches en préservant leur santé et sécurité. Nous remarquons toutefois que leurs conditions de travail laissent souvent à désirer partout dans le monde. Lorsque les mesures d’austérité, la privatisation, l’évasion fiscale et la corruption frappent les administrations locales de plein fouet, les municipaux sont les premiers à en payer les frais. Le travail précaire, les bas salaires, les violations des droits syndicaux et le manque de formation et d’équipements sûrs sont en effet des défis permanents chez les travailleurs et travailleuses des municipalités. Nombre d’entre eux/elles travaillent dans des conditions de grande difficulté, et avec un engagement professionnel et personnel auprès de leurs des ville et communautés qui vont bien au-delà de leur tâches de base. Notre campagne restitue un visage à ces travailleuses et travailleurs tout en montrant que les villes ne peuvent tout simplement pas fonctionner et vivre sans leur travail.»

Cette News au format PDF

Galerie: Le personnel communal fait bouger les villes