Non à la RIE III !

Photo Eric Roset

Des milliards de recettes fiscales en moins, c’est moins d’argent pour le service public.

Sous la pression internationale, la Confédération doit supprimer certains privilèges fiscaux réservés aux entreprises internationales qui ont leur siège en Suisse. Au lieu de procéder simplement aux ajustements nécessaires, le Parlement a inclus dans la loi soumise au vote de nouvelles entourloupes fiscales. Derrière des noms comme «patent box» ou «impôt sur les bénéfices avec déduction des intérêts» se cachent de nouvelles échappatoires fiscales au profit des grands patrons et actionnaires. Ces derniers se partageraient un joli pactole: plus de 3 milliards de francs!

Salarié-e-s et usagers à la caisse!

La RIE III aurait pour conséquence une réduction massive des prestations des collectivités publiques. Les répercussions ne frapperaient pas seulement les employé-e-s des hôpitaux, des EMS et des écoles, mais chacune et chacun d’entre nous. Pour compenser les pertes fiscales, les impôts des particuliers augmenteraient.

Ensemble contre la RIE III

Notre site spécial contre la RIE III:

www.cela-va-coincer.ch

Publiez des messages sur les réseaux sociaux avec les hashtags #RIE3 et #celavacoincer !

Commandez du matériel

Souhaitez-vous recevoir plus d'informations sur notre campagne? Ou voulez-vous du matériel à diffuser à vos collègues ou vos amis?

N'hésitez pas à commander des autocollants et des dépliants contre la RIE III: Enable JavaScript to view protected content.

La RIE III menace le service public

Avec la Réforme de l’imposition des entreprises III, de nouvelles combines fiscales remplacent les anciennes. Et des coupes sombres menacent les collectivités publiques.

» Arguments contre la RIE III

Il était une fois la RIE II

Le Tribunal fédéral a estimé que « l’information donnée avant la votation [de 2008] n’a pas permis aux électeurs de se former une opinion fiable ».

À nous d’éviter un nouveau hold-up le 12 février prochain !

» Plus d'infos